Logo H Only

Quel rapport entre la douleur au testicule et le manque de rapport sexuel ?

Les testicules sont des organes très sensibles de l’homme. Pour diverses raisons, ce dernier peut y ressentir des douleurs plus ou moins intenses. Parmi les causes de ces douleurs, on retrouve le manque de rapports sexuels. Quel rapport peut-on établir entre les deux ? À quel moment faut-il consulter un professionnel de santé ? Retrouvez nos éléments de réponse dans cet article.

C’est quoi une douleur aux testicules ?

Une douleur aux testicules est une névralgie ou une gêne ressentie dans un ou les deux testicules. Cette douleur peut être chronique, aiguë, suivie de gonflement, d’inflammation ou encore de sensibilité des testicules. Les causes de cette névralgie peuvent être multiples. On note notamment :

  • La torsion testiculaire ;
  • L’hydrocèle ;
  • La douleur de la charnière dorsolombaire ;
  • Le choc dans les testicules ;
  • L’orchiépididymite, l’épididymite ou l’orchite.

La douleur testiculaire peut donc également être liée à des troubles du dos, de l’aine, de l’abdomen ou encore à un problème du testicule en question. Enfin, cette névralgie peut avoir un lien avec le manque de rapport sexuel.

Comment le manque de rapport sexuel peut-il entraîner des douleurs testiculaires ?

Comment le manque de rapport sexuel peut-il entraîner des douleurs testiculaires ?

Le manque ou l’absence prolongée de rapport sexuel peut provoquer de manière passagère des douleurs similaires à des tendinites ou à des crampes dans les testicules. Dans ce cas, il s’agit de colique spermatique, des spasmes de l’épididyme en lien avec des éjaculations moins fréquentes. Ces spasmes sont entraînés par la faible élimination du liquide séminal. Très souvent, la douleur disparaît instantanément après quelques heures.

La meilleure solution pour les faire disparaître consiste à avoir une sexualité satisfaisante qui permet de faire une vidange régulière. Pour ceux qui n’ont pas de partenaire sexuel, la masturbation régulière avec éjaculation est un moyen efficace. Elle doit, cependant, être utilisée avec beaucoup de retenue, car un abus pourrait provoquer d’autres troubles de santé. Lorsque la douleur ne disparaît pas après ces précautions, il est conseillé de se référer à un professionnel de santé.

Quand consulter un professionnel de santé en cas de douleur aux testicules ?

La douleur aux testicules est un trouble de santé qu’il ne faut pas négliger. La consultation permet au médecin de poser un diagnostic et de réaliser les examens nécessaires comme une échographie scrotale. Selon les résultats obtenus après les analyses, le professionnel de santé peut programmer une intervention chirurgicale ou prescrire des sous-vêtements qui assurent un meilleur soutien aux testicules.

Pour les infections orchiépididymite, le médecin recommande généralement la prise d’antibiotiques pour éliminer le germe à la base. S’il est question de torsion du testicule, une intervention dans les 6 heures qui suivent est importante pour empêcher la nécrose de l’organe qui entraînerait son ablation. Grâce à l’anesthésie générale, le médecin peut réaliser une petite incision dans la bourse et détordre le testicule. Si l’organe présente une couleur noire, une prothèse peut être placée à sa place.

Peu importe les cas, une consultation est nécessaire lorsque des douleurs testiculaires sont accompagnées de symptômes comme l’enflure, les vomissements, l’écoulement pénien, les nausées, les troubles de mictions, les rougeurs ou encore les douleurs abdominales. Pour terminer, il est important de faire un bilan de santé annuel pour prévenir plusieurs pathologies comme les troubles liés aux testicules. Une bonne sexualité est tout aussi indispensable.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

H only
Populaires
Articles Récents