Logo H Only

Glaires coincées dans la gorge : voici les astuces pour les retirer

Les glaires qui apparaissent dans la gorge sont le signe d’une infection bactérienne ou virale des voies respiratoires ou des sinus. Lorsqu’elles sont chroniques, elles peuvent impacter négativement l’organisme. Que sont les glaires ? Comment les enlever quand elles sont coincées dans la gorge ? Analyse dans cet article.

Glaires dans la gorge : c’est quoi ?

Les glaires sont du mucus, c’est-à-dire de la morve produite par les muqueuses du nez et de la gorge. Survenant lorsqu’on tousse, elles peuvent être épaisses, visqueuses et devenir encombrantes, démangeant au point d’entraîner le désir de se racler la gorge avant de cracher les mucosités. Même si cette pratique ne gêne pas certaines personnes, d’autres par contre ravalent le mucus en toute discrétion pour ne pas attirer l’attention.

Il est important de rappeler que le mucus participe au bien-être de notre corps en protégeant le système respiratoire. En effet, il humidifie l’air et sa consistance et aide à la rétention des virus et des bactéries qui constituent une menace pour le système respiratoire. Aussi, lorsque le système s’enraye, la production du mucus augmente et ce dernier peut même changer d’aspect.

Glaires dans la gorge : c'est quoi ?

Quelle est la signification des aspects des glaires ?

Selon divers facteurs, les glaires peuvent présenter différents aspects. Voici la signification de ces couleurs :

  • Glaires translucides : elles sont normales et montrent que la sphère ORL fonctionne bien ;
  • Glaires jaunâtres ou verdâtres : elles indiquent une infection bactérienne ou virale des voies respiratoires ou des sinus. Le mucus est plus épais et montre que l’organisme se défend ;
  • Glaires noir ou marron : ces couleurs indiquent que les bronches éliminent la nicotine ainsi que le goudron des cigarettes. Elles montrent également une exposition à la poussière ou à la pollution ;
  • Glaires rose ou rouge : ces deux aspects sont le signe d’une pathologie grave telle qu’un trouble cardiaque ou digestif, une maladie cancéreuse ou encore une infection pulmonaire.

En fonction de l’aspect que présentent les glaires, il est conseillé de se rapprocher d’un professionnel de santé pour subir des analyses et bénéficier de traitements adaptés. C’est notamment le cas lorsque les glaires sont rose, rouge, jaunâtre ou verdâtre.

Comment retirer naturellement les glaires coincées dans la gorge ?

Lorsque la sensation de glaires coincées dans la gorge est associée à une sécheresse buccale ou salivaire, quelques bonnes habitudes sont à adopter :

  • S’hydrater fréquemment au cours de la journée ;
  • Faire des inhalations humides ;
  • Se laver régulièrement le nez grâce à un sérum physiologique ou des sprays donnés ;
  • Se moucher pour éliminer les sécrétions ;
  • Éviter d’être exposé aux polluants ;
  • Réduire ou arrêter la prise de tabac.

S’il s’agit d’infection bactérienne ou virale, il est conseillé de se rendre en consultation pour la mise en place de traitements médicamenteux convenables. Par ailleurs, selon les professionnels de santé, le fait d’avaler les sécrétions ne représente pas de risque pour l’organisme, même si elles peuvent être désagréables, voire entraîner un réflexe nauséeux. En ce qui concerne le raclement de la gorge, les médecins indiquent qu’il n’est pas déconseillé. Toutefois, il faut éviter de le faire de manière violente.

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)
Partager
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

H only
Populaires
Articles Récents